Confrérie - Dans les pas de Bilbo -

Lotro - serveur Sirannon - Confrérie RP d'Estel, réservée aux nains et aux hobbits. Comme Bilbon Sacquet, leurs Petits-Pas peuvent les amener dans les plus grandes aventures !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La révolution des images des Petits-Pas ... Pour tous ! - Cliquez... Admirez !
Tout ce que nous devons décider, c'est que faire du temps qui nous est imparti...

Partagez | 
 

 Pays de Bouc - En avant vers la Vieille Forêt !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jolyfleur
Protecteur de la Confrérie
Protecteur de la Confrérie
avatar

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 05/11/2014
Emploi/loisirs : Cambrioleur - Les poneys et les pierres précieuses

MessageSujet: Pays de Bouc - En avant vers la Vieille Forêt !    26/11/14, 05:46 pm

Expédition du jeudi 20.3019 (2014 pour les Hommes de Bree) à 20h00

Au début, l'expédition devait se passer dans les Terres Solitaires, mais après quelques discussions, nous étions tous d'accord pour partir visiter la Vieille Forêt !

Nous étions quatre petits-pas partant à poney vers le Pays de Bouc.
Arrivés la-bas, Thorakin, Lotharadoc, Rotaron et moi Jolyfleur, nous fûmes interpellés par un cousin hobbit. Il avait l'air effrayé !
Thorakin lui demanda pourquoi il tremblait.
Il répondit, alors, que dans la Vieille Forêt il y avait des petites bêtes à huit pattes, velues et aux yeux rouges qui le terrorisaient et que si nous pouvions en tuer un vingtaine il serait rassuré.
Bien sûr, nous étions des aventuriers et nous répondîmes « oui » tous  en cœur à la quête que nous donnait ce cousin.


"Le carré" ... idéal pour se défendre de tous côtés !

Nous entrâmes dans ce lieu étrange, magique mais grouillant de petites bêtes, à la recherche des arachnides, quand nous vîmes quatre fleurs … De très belles fleurs !
Je courus en cueillir une pour la mettre dans ma demeure et les autres me suivirent.
Mais ces fleurs ne se cueillaient pas. Elles étaient ce qui restaient des muses protectrices de la forêt.

Nous continuâmes de visiter la forêt lorsque nous vîmes une gigantesque cascade avec un tronc d'arbre couché par terre.
Il devait sûrement servir de pont. Mais pouvait-on utiliser ce tronc comme pont et qui l'avait coupé ?



Dame Baie d'Or nous reçut sur l'autre rive.

Nous reprîmes la route après cette courte pause, nous n'avions toujours pas trouvé ces horribles créatures aux mandibules tranchantes.
Lorsque soudain Lotharadoc se mit à courir … Nous ne savions pas pourquoi ! Avait il perdu la tête ? Avait-t-il vu quelque chose ?
Il s'arrêta net et cria «Une fleur ! »
Nous accourûmes et chacun lui rendit hommage.

Par la suite, nous décidâmes d'aller couper quelques troncarbres devenus fous et méchants quand une jeune damoiselle accosta Lotharadoc. C'était une cousine qui s'appelait Cythise.
Nous sympathisâmes avec elle et elle nous aida à en abattre quelques-un.


                         

Mais, pendant un rude combat, un arbre projeta Rotaron dans les airs qui se blessa lorsqu'il heurta lourdement le sol . Nous étions à quelques pas d'une maison.
C'était tout de même étrange une maison au beau-milieu d'une si vaste forêt !
Nous nous rendîmes à cette maison la croyant abandonnée. Et c'est avec une grande joie que nous découvrîmes que c'était la maison de Tom Bombadil.
Nous déposâmes Rotaron chez ce bon vieux Tom et Cythise partit se reposer … Un repos bien mérité !

                         

Nous n'étions donc plus que trois petits-pas à la recherche de ces araignées.
Après avoir marché quelques minutes, nous vîmes de nouvelles fleurs. Elles étaient magnifiques et sentaient miraculeusement bon ! Nous les ajoutâmes à notre collection.
Un peu plus tard, nous arrivâmes dans un endroit sombre et nous nous enfonçâmes de plus en plus dans ce lieu mystérieux.
Tout à coup, une petite bête noire sauta sur Maître Thorakin. Mais celui-ci rapide comme l'éclair dégaina sa hâche et la trancha en deux.
Nous avions trouvé le repère de ces fameuses arachnides.
Comme nous avait demandé plus tôt notre cousin, nous commençâmes à occire la vingtaine d'araignées demandées.
Une fois la quête terminée, nous partîmes explorer la dernière partie de la forêt qui nous était inconnue.


sortie du Grand Galgal vers la Vieille Forêt - quête épique.

Quand, Thorakin vit une nouvelle fleur. Nous partîmes la collecter.
«C'est sûrement la dernière car nous avons visité toute la vieille Forêt» ai-je dit
Nous avions trouvé huit fleurs en tout.

Notre mission était donc terminée, il était temps pour nous de  partir chacun de notre côté.

Après cette superbe soirée, il Ce fut le temps des « au-revoir », et surtout le temps de prendre une dernière photo !


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pays de Bouc - En avant vers la Vieille Forêt !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie - Dans les pas de Bilbo - :: Voyages inattendus de la Confrérie :: Expéditions guerrières :: Compte-rendus-
Sauter vers: