Confrérie - Dans les pas de Bilbo -

Lotro - serveur Sirannon - Confrérie RP d'Estel, réservée aux nains et aux hobbits. Comme Bilbon Sacquet, leurs Petits-Pas peuvent les amener dans les plus grandes aventures !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La révolution des images des Petits-Pas ... Pour tous ! - Cliquez... Admirez !
Tout ce que nous devons décider, c'est que faire du temps qui nous est imparti...

Partagez | 
 

 Le carnet des aventures de Jasp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Le carnet des aventures de Jasp   07/08/14, 11:37 am

Une belle raclée....

Quête épique - Livre 1 - Chapitre 8.

Lorsque le Seigneur des Nazgûl vint pour la première fois en Angmar et y établit son nouveau royaume en tant que Roi-Sorcier, il fit construire la grande cité de Carn Dum avant de s’en aller conquérir l'Arnor.
A l'insu de tous, hors le Sage, il construisit également une forteresse au milieu des terres désolées d'Angmar, baptisée Barad Gularan. Là, il poursuivit l’étude des arts sombres que lui avait enseignés Sauron, le Seigneur des Ténèbres.


Son principal objectif, et le plus secret, était de se libérer des liens qui l’asservissaient au Seigneur de Barad-dur, et de devenir ainsi une Puissance à part entière.
Lorsque Eärnur, Prince du Gondor, et Glorfindel de Fondcombe le boutèrent hors des terres d’Angmar, les espoirs du Roi-Sorcier furent ruinés.
Il ne pourrait plus retourner en Angmar et se trouvait forcé d’abandonner ses secrets dans Barad Gularan, à portée de toutes les mains suffisamment hardies.


Angmar . Vallée de la Mort . Barad Gularan.

    -      

Il me fallait me rendre dans cette forteresse afin de récupérer trois objets spécifiques offerts à trois clans différents, résidant dans trois des tours.

Le chemin qui mène à Barad Gularan est tortueux, serpentant entre des reliefs d'un noir de cendre.
L'herbe ne pousse plus ici...
Au menu, sur le chemin d'accès, de nombreux et divers animaux "élite", araignées, ouargues, grifferoches...
Agressifs et tous géants pour une hobbite !
Mes potions ne sont pas de trop...

Le chemin est imprécis. Il se divise en de nombreuses voies.
Je suis celui qui semble se diriger directement vers la forteresse.
Je ne suis pas très rassurée...

Deux ouargues, encore... ah ! j'entrevois la muraille !

Et devant la porte d'entrée du Fort, deux géants et....un Nazgûl... , des "grands élites" !



Cette photo n'est pas de moi. Pas eu le temps...
Je n'ai même pas réussi à pénétrer dans la forteresse...
Durée du face à face avec le nazgûl : 2 minutes ?
Et cela, malgré toutes mes meilleures potions de renforcement avalées, mon arc réglé au mieux, mes flèches imprégnées de fluide lumineux, et mes épées affutées...
Je ne lui faisais AUCUN dégât !
J'ai essayé deux fois.
Le deuxième assaut a été encore plus court...

Heureusement qu'il m'a laissée pour morte sans vérifier !

Il y a quelque chose que je n'ai pas dû comprendre...

-----  Quelques jours plus tard, plaies et bosses rétablies, je retente une approche.
mais: ce coup-ci, je ne prends plus la voie centrale qui mène à la forteresse, et donc à la tour centrale...
Et au Nazgul...  

Je vais contourner cette forteresse, examiner les tours, repérer les bons campements, et trouver un autre moyen d'accès !...
Les gens du coin appellent les tours entourant Barad Gularan : le cercle du désespoir ...

... J'ai fini par trouver ce que je cherchais en parvenant à examiner avec discrétion chaque tour.
Les 3 campements sont bien là, autour de la forteresse centrale, dispersés entre des accès à des portes défendues par des créatures d'un niveau "Grande élite " ...

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !


Dernière édition par Jasp Forest le 15/03/16, 06:32 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Mauvaise journée...   29/08/14, 01:13 pm

Hier, c'était une bien mauvaise journée...

j'ai perdu tous mes combats et suis rentrée meurtrie, l'armure en charpie et le moral en berne...

Cela a commencé à Barad Gularan, en Angmar.
Malgré le soutien courageux de Salinas, je me fis jeter dehors sans coup férir...
Mon obstination n'y changea rien...

Je me rabattis sur Annuminas en Evendim.
Mais les Valars devaient être occupés ailleurs...
Le résultat ne fut pas meilleur...

Sur le chemin du retour, pour me donner du courage, je me suis rappelée une chanson de la Comté...

J'étais dans mon village, à réparer des chaises en bois.
Mais l'aventure m'appelait, l'ennui était en moi.
J'avais ouï d'une tour, siégeant un peu plus loin.
J'ai attrapé mon canasson, mes bottes et mon gourdin.

   A l'aventure, compagnons,
   Je suis partie vers l'horizon.
   J'aurais mieux fait de rester chez moi !
   La suite vous le dira...

Je suis arrivée au lieu-dit, trempée par un orage,
Ma monture s'est enfuie, mais j'ai gardé mon courage.
Contournant l'édifice, dont la porte était fermée,
J'ai glissé dans la boue, et puis les chiens sont arrivés.

Ils ont bouffé ma cape, mes sandwiches et mon boudin.
J'ai du abandonner mon sac et fuir comme un vilain.
Poursuivie par les bêtes, je suis tombée dans un trou.
C'était l'entrée secrète qui passait par les égouts.

   A l'aventure, compagnons,
   Je suis partie vers l'horizon.
   J'aurais mieux fait de rester au lit !
   Ce donjon, il est pourri.

J'ai rampé dans la fange, les vermines et les sangsues.
J'ai atterri dans un cachot, où vivaient trois bossus.
Ils m'ont piqué ma veste, mes bottes et mon gourdin,
Et ils m'ont balancée dehors à grands coups de pied dans l'train

J'ai traîné dans les corridors, sans arme et déprimée,
Égarée dans la tour, je suis revenue à l'entrée.
Les orques m'ont vu passer, courant vers la sortie.
Ils se demandent encore qui était cette abrutie...

L'histoire était finie et j'ai voulu rentrer chez moi,
En courant sous la pluie, boitant comme un vieux rat,
Cherchant pour une auberge, une paillasse et un cruchon.
Je m'suis dit "l'aventure, c'est pas fait pour les couillons"

   A l'aventure, nom d'un chien,
   Je n'irai plus faire le malin !
   J'aurais mieux fait de rester chez moi
   A faire des chaises en bois !

( < A l’aventure, compagnons - La loose au quotidien >  par PenOfChaos =

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !


Dernière édition par Jasp Forest le 15/02/15, 06:17 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Du côté de chez... Salinas   04/09/14, 09:42 am

C'était une soirée douce et calme.
Je préparais mes affaires pour partir en expédition.

Un pigeon arriva à tire d'ailes sur le bord de mon poulailler.
Un invitation de notre barde Salinas à lui rendre visite à son domicile à Bree.

Salinas a une très belle maison.
Grande, remarquablement située, avec une vue dégagée sur l'ensemble de la résidence de Bree.
Un moulin et un puits ornent son jardin.
L'intérieur est chaud et accueillant, de nombreux trophées sont exposés, et deux grands tonneaux attendent le consommateur.
Maitre Salinas vous accueille en musique. C'est très agréable !

Assoiffée par ma cavalcade depuis le Palais de Thorin, je ne refusais pas son offre de me servir librement.
Une chope et, hop, choisissant au hasard l'un des deux tonneaux, je remplis à raz bord et engloutis aussitôt...

Un moment de flottement...   Mes yeux se voilèrent...  Je défaillis..

Lorsque je repris mes esprits, ma vue était trouble et j'avais froid...

Au bout de quelques minutes, quand l'horizon se précisa,... Je me retrouvais là :

                   

... Seule.. Sur un glaçon dérivant je ne sais où à Forochel... et sans pantalon !

Je l'ai retrouvé sur le lustre chez Salinas...

Alors, Si vous êtes invité par notre en-chanteur... soyez circonspect !

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !


Dernière édition par Jasp Forest le 15/02/15, 06:18 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Héros ?   14/09/14, 07:30 pm

Héros !

Après plus d'un an de patience, d'engagement et d'investissement personnel,
Et suite à notre succès à GobelinVille,
J'ai pu remplacer le vieux local delabré de mon gobelinternet par une construction neuve adaptée aux exigences d'aujourd'hui.
Mon gobelinternet est beaucoup plus à l'aise. Le résultat est flagrant !
Et moi, je suis bien contente !
Certes, ma bourse est plate,
Mais, ça mérite bien de se prendre un instant pour un héros, non ?


_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !


Dernière édition par Jasp Forest le 08/11/14, 03:14 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: La réapparition de Mordirith   08/11/14, 03:10 pm


Effrayant mais magnifique !


   « Trois anneaux pour les rois Elfes sous le ciel,
   Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre,
   Neuf pour les Hommes Mortels destinés au trépas,
   Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône,
   Dans le Pays de Mordor où s'étendent les Ombres.
   Un anneau pour les gouverner tous. Un anneau pour les trouver,
   Un anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier
   Au Pays de Mordor où s'étendent les Ombres. »


— J. R. R. Tolkien, La Communauté de l'anneau


A la demande du seigneur Elrond, je suis partie pour Mirobel en Erégion.
Là-bas, dans la forge de Tham Mirdain, se trouve Amarthiel qui tente de reforger un des neuf anneaux de pouvoir.



Les Neuf avaient été donnés aux rois et sorciers des hommes par Sauron.
Ces hommes avaient été rapidement dominés et avaient fini par devenir les Nazgûl.
Trois d'entre eux étaient issus du peuple de Númenor, dont leur chef, le Roi-Sorcier. qui fonda, au nord de l'Eriador, le royaume d'Angmar.
Royaume repris par Mordirith, le faux-roi, que nous avons défait il y a quelques temps.
Royaume qu'Amarthiel, le Fléau du Nord, espérait dominer...

Les ruines des forges restent magnifiques, et, malgré les nombreux et puissants ennemis, j'ai pris le temps d'en admirer les détails.
De très belles statues représentent de grands êtres portant un collier de barbe.. Les neufs ? Les premiers Hommes ? Des Dunédains ?

C'est près de la forge centrale que je l'ai trouvée, toujours aussi sarcastique et imbue d'elle-même.
Trop tard !...  Amarthiel avait déjà reforgé l'anneau.

Mon combat contre elle fut interrompu par Mordrambor que j'avais capturé - un court moment - à Annuminas.
Heureusement pour moi !
Je n'étais manifestement pas de taille contre cette femme, plus forte que jamais grâce à l'anneau de pouvoir.

Ces deux-là se disputaient la domination de l'Angmar.
Leur différend se faisait violent.
Je les suivais à distance, récupérant peu à peu de mes blessures.

Et je le vis arriver... Mordirith !

Esprit réincarné à nouveau, de nouveau puissant...



Ce fut un long moment effrayant mais magnifique !
Simple spectatrice en retrait, je n'ai pu m'empêcher d'admirer le spectacle de cette rencontre entre ces puissants du Mal...



Et je me suis sentie toute petite, et bien faible...

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Le grand départ   07/12/14, 06:46 pm

Ils sont partis...

Fontcombe.
Tôt, un matin de ce mois de décembre.

Ils sont tous là, devant la Maison Simple.
à attendre.
Silencieux, sérieux, l'air concentré...

      -       

Samsagace Gamegie contrôle nerveusement le chargement de Bill, le seul poney.
Le seigneur Elrond est présent également.
Frodon et notre vieux Bilbon échangent leurs dernières recommandations. Ils ont l'air ému.



Les voilà partis.
Je ne sais pas où ils vont.
Je ne sais pas ce qu'ils feront.
Mais derrière tout ceci,
je sens un grande inquiétude.
Et la peur pour eux me saisit...



Derrière le sage Gandalf,
un dunédain, le rôdeur qui m'a sauvé jadis,
un grand-gens, du Gondor je crois,
un nain grincheux,
un elfe distant,
et trois semi-hommes...
Quelle drôle de compagnie !

Même le gai Peppin semble troublé...

      -       

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !


Dernière édition par Jasp Forest le 30/01/15, 03:46 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Forochel : froide, mortelle et si belle !   27/01/15, 11:44 pm

Forochel et ses aurores boréales.

Une région où la glace et la neige ont recouvert la terre.

     -            -      

Les arbres sont rares. Un menuisier comme moi n'y trouve rien d'intéressant.

     -             -      

L'os et l'ivoire sont surtout les matériaux utilisés.



Tout semble froid et dur en surface, comme l'accueil de ceux qui y habitent...

      -        

Mais, sous la carapace, se cachent des sources chaudes, des ciels aux couleurs magnifiques et le cœur des habitants se révèle généreux et coloré, comme leurs tenues.
J'ai beaucoup aimé cette région. J'ai aimé ces gens. Leurs demandes sont censées et ont répondu à mes attentes.
Je ne m'y suis jamais ennuyée...

     -            -      

Même si la douceur de la Comté est bien plus agréable à vivre, il y a de la magie dans ce pays...

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !


Dernière édition par Jasp Forest le 04/04/17, 05:55 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Les esclaves d'Angmar   30/01/15, 04:14 am

Les esclaves d'Angmar :

En Angmar, la puissance du Roi-sorcier et de Sauron est omniprésente.
La peur prédomine sur la vie. Le mal triomphe.
Rares sont les êtres libres.
Et leur survie est une lutte de tous les instants qui les rend durs et méfiants.

Quand aux autres, qu'ils soient montagnards ou gobelins, ils sont réduits en esclavage, soumis aux ordres d'autres esclaves un peu mieux reconnus.



Même les esprits cruels sont emprisonnés dans ces étonnantes statues qui contrôlent tous les passages.
Leur haine pour tous les vivants vous empoisonne l'esprit.
Mais je ne peux m'empêcher d'admirer leurs formes...


_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Re: Le carnet des aventures de Jasp   15/02/15, 06:28 pm

Comme dans ces totems d'adoration de Sauron construits par les orques ou les Angmarins...
Les vapeurs qui s'en échappent donnent l'impression que ces totems parlent et vous regardent...


Terres solitaires - Mithrenost


Hauts du Nord

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Une aventure improbable   28/04/15, 10:44 pm

Un Raid mémorable

Il y a quelques jours, j'ai remarqué sur le pigeonnier du Monde une affichette.
On recrutait des combattants pour un Raid niveau 55 sur la Faille de Nürz Gashu en Angmar.

J'avais bien essayé de m'en approcher en solitaire mais sans succès. Trop d'ennemis puissants de niveau grande élite.
Alors, tentée et disponible, je me suis portée volontaire.
Ce sera mon premier Raid, la première fois que je ferai partie d'un groupe de plus de 6 aventuriers. Au complet, nous devrions être 12...

Je fus intégrée dans le groupe.
Première surprise ! Ma vue fut immédiatement totalement bouchée par une multitude de papillons multicolores affichant des noms, des chiffres, des icônes...

A peine commençais-je à essayer de mettre un peu d'ordre dans tout cela et d'y comprendre quelque chose que j'entendis l'appel au rassemblement.
D'un geste de la main, je réduisis tous ces papillons à leur plus simple expression et les entassais dans un coin, et, la vue enfin dégagée, je rejoignis le groupe.

Oups ! Que des Grands-Gens ! Et presque que des niveau 100 ! Ah non, là-bas, au fond, un nain gardien des runes...
Je m'approche timidement et me prépare à lancer un salut général, curieuse de voir qui sont mes nouveaux compagnons.
Un pas, deux pas, je m'incline,.." Bonjour tout le m..."    ???????..... ah ben zut ! Il n'y a plus personne devant moi..
Un regard panoramique me permet de les apercevoir en contrebas en train de courir.



Ils ont commencé l'expédition ? Déjà ?
Et moi qui ne sait même pas qui et ce qu'ils sont, je fonce à leur poursuite.

L'heure qui a suivi a été chaotique.
On courait comme des fous. Certains avaient manifestement lancer des sorts de vitesse sur le groupe car, même moi, j'avais des ailes à mes sandales.
Pas question de jeter un œil aux constructions !
Repérer le chemin à prendre, rejoindre ceux qui sautaient allégrement dans le vide et les rattraper tandis qu'ils boitaient fort bas, ne pas se faire surprendre par un ennemi laissé de côté, essayer de trouver à quoi ressemblait le leader, comprendre l'ordre d'attaque dans ce chaos...
Ma concentration était à son maximum !

      -     

Dans les passages étroits, les opposants qui nous faisaient face tombaient comme des mouches.
Dans les zones dégagées, les combattants se dispersaient sans apparente coordination. Les ennemis nous assaillaient alors en provenance de tous les côtés. Je ne savais où donner de la flèche jusqu'à ce que je me rende compte que l'honorable maitre-nain, tout occupé à son rôle de soigneur du groupe, était complètement laissé seul et se faisait méchamment attaquer. Je décidais de rester près de lui et de faire de mon mieux pour le protéger.

Lorsque la zone était nettoyée, on repartait, certains allaient à droite, d'autres à gauche...
Ne sachant qui suivre, ne connaissant pas les lieux, je pris le parti de suivre le leader que j'avais finalement repéré : un ou une elfe, me semblait-il, dont le nom commençait par Dark...

      -      

Tiens, des géants ! Des Eldgangs à ce que je comprends.
Ils me parlent, me donnent des quêtes que je n'ai pas le temps de lire. Mes compagnons sont déjà repartis...
Je fonce et je m'adapte : protéger le nain, suivre le leader, et viser ce que j'ai devant moi...



Après de multiples zones et passages, on arrive dans une grande salle. Une belle elfe, Glathurel, nous ouvre une énorme porte. Je tente de comprendre ce qu'elle raconte. Mais mes compagnons se sont déjà tous engagés.
Il y a un Balrog enchaîné, furieux.

     -      

Un énorme "Bang" et je suis KO.  Je me retrouve au début de la faille.
Et tout le groupe est là ! Tous KO !

"Euh... Désolée, mais...qu'est-ce qui s'est passé ?"
-"Quand Glathurel meurt, on meurt tous !"

On repart... Vitesse maximale ... Direction la salle du Balrog...

J'ai dû me retrouver KO ( avec tous les autres ) 4 ou 5 fois avant même de parvenir à rentrer dans la pièce du Balrog.
Ceux qui arrivaient les premiers déclenchaient sans attendre l'action, entraient dans la salle dont la porte se refermaient, condamnant leurs compagnons à attendre dehors, et se condamnant eux-même à l'échec.
Quelques opposants réapparurent sur le trajet, surprenant mortellement les combattants qui évoluaient de manière totalement dispersés.



Le moral du groupe en prit un coup. l'ambiance se détériora.... "Trop vite !".." Non, pas assez rapide !" ... "y en a marre !"....
Moi, je commençais vraiment à rire sous cape...

Le dernier essai fut le plus drôle. Lorsque j'arrivais à la salle, la porte se refermait derrière Glathurel... Toute seule face au Balrog....
C'est sûr ! Personne n'était rentré comme cela avait été demandé à grands cris.... Mais l'un des compagnons n'avait pu se retenir d'aller voir la belle elfe...
La plupart des râleurs décidèrent d'abandonner l'expédition et la Terre du Milieu par la même occasion, sans même un bonsoir.

Nous restâmes à 5 ou 6 sur place.
Ne souhaitant pas attendre patiemment sur place un énième KO, je souhaitais la bonne nuit à tous et tentait avec succès mon chemin rapide vers Bree.
Je crois que certains m'ont suivie. Sans certitude.
De toute manière, je serai incapable de les reconnaitre. Je n'ai eu ni le plaisir de les contempler, ni le loisir de lire leur nom.
A vrai dire, je ne suis même pas parvenue à savoir combien on était au total. je n'ai jamais eu le temps.


Le lendemain, j'ai trouvé dans ma besace une épée et des objets destinés aux géants de la Faille. Je devais leur porter.
Usant au maximum de ma discrétion, je suis retournée à la Faille de Nürz Gashu.
Il n'y avait quasiment plus d'ennemis et j'ai pu prendre tout mon temps pour visiter les lieux et rencontrer les Eldgangs.
Par prudence, je n'ai pas franchi la porte de la prison du Balrog.
Et j'ai pris ces photos.



Mes si puissants compagnons du Raid ont-ils seulement une fois pris la peine de voir la beauté de ce lieu ?
Quand au Balrog, il est toujours vivant. Il nous attend, nous les Petits-Pas...

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Quel est ce monstre ?   19/06/15, 08:58 pm

Un gros dormeur...

Dans le secteur de la Voie de Durin, dans la Moria, il y a une bibliothèque que l'on doit reconquérir.
C'est sombre et en partie en ruine.
Dans un recoin, derrière un effondrement de paroi, un animal ronfle.
Est-ce un énorme griffe-fosse ou un cousin du balrog ?
Difficile à déterminer. Il dégage une aura de menace et de ténèbres... Et ronfle à en faire trembler les pierres !

     -      

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Le Trésor englouti - Zigilburk.   16/11/16, 06:46 pm

Zigilburk :

Zigilburk, la grande hache entièrement faite de mithril, suffisamment légère pour être maniée à une main et assez puissante pour tuer n’importe quel adversaire, fut forgée au temps de Durin par le nain Ongli, dans une forge secrète.
L'arme fut perdue dans les profondeurs inondées de la Moria, et personne ne connait la localisation de cette forge.
Beaucoup sont persuadés que cette hache est capable de rendre à Khazad-dûm sa gloire d’antan.
Nul doute que si les Nains pouvaient la retrouver, ils reprendraient l’avantage dans la rude bataille qui s’annonce.

Bosi a confié à son fils, Bori, la tache de retrouver cette hache légendaire, espérant davantage que cela le détournerait de son affliction suite à la perte de son ami Broïn enlevé par le guetteur, qu'en ses pouvoirs miraculeux.
Après de nombreuses recherches et la découverte de Nâr-Khelab, la forge secrète surnommée le Cœur de Feu, Bori a localisé la Salle de Mithril, Ghãn-Gharãf, les armureries supérieures des Troisièmes Profondeurs où pourrait avoir été entreposée Zigilburk.

C'est à moi d'aller défier les ombres les plus noires des tréfonds afin de lui ouvrir la voie.

Ce n'est pas une mission aisée. Il s'agit d'une quête des Livres Épiques ( Volume II - Livre IV - Chapitre 7. Solo. )
Ensuite, nous pouvons y retourner grâce au bassin de réminiscence. Seul ou en groupe.
Ce que j'ai fait, à la mode Petit-Pas, car.. que c'est beau !

L'entrée vers les niveaux inférieurs se fait dans une salle où veillent de nombreuses statues de gardes.
Au centre, une lourde trappe est soulevée. L'entrée vers les profondeurs... On va faire trempette...

    -              

On entre dans d'immenses cavernes où s'agite une eau noire, scintillante sous les cristaux lumineux.
De grands mécanismes à roue débloquent peu à peu les passages. Et libèrent la vermine...

       -                  -                   -           

J'arrive dans ce qui fut une grande antichambre, devenue repaire d'araignées qui l'ont envahie de leurs toiles.
Bori me rejoint.
A lui d'actionner le levier qui nous permettra d'accéder aux armureries supérieures !



Des rochers qui s'effondrent. Un tunnel qui s'ouvre... Et je pénètre dans une immense salle très sombre où de nombreuses dorures soulignent les reliefs... Wouaaaahhh !
Une grande partie de la salle est noyée. des cascades d'eau s'écoulent sans discontinuer des murs latéraux.



Puisque la salle ne se remplit pas davantage, c'est qu'il existe, quelque part, une voie d'écoulement... Mais où donc ?
Et puis, je ne sais pas pour vous, mais, pour moi, une armurerie - même supérieure -  cela contient des armes, non ?
Des armes que je suis venue chercher, au péril de ma vie, pour que les nains de la Moria puissent mieux se défendre contre les orcs...
Et bien, là, certes, il y a bien quelques épées qui trainent, mais sur des monceaux de pièces d'or et d'objets précieux.
Une salle de trésors plutôt !
Je me suis fait avoir.... ( se renfrogne et avance d'un pas coléreux...)

Bonne nouvelle ! Broin est vivant, allongé près d'un tas d'or (Haaa, ces nains ! ) en compagnie du squelette d'un compatriote, encore vêtu et barbu, agrippé à un coffret d'or.(Haaa la la, ces nains ! )...
Il a l'air épuisé, ce jeunot rêvant de gloire... En même temps, un tas de pièces d'or et de gemmes, même si l'on écarte les vases et les coupes,  n'importe quel hobbit vous dira que ce n'est pas un lit confortable ! C'est anguleux, froid et bruyant dès que l'on bouge...

     -      

Mauvaise nouvelle ! Broin n'est pas tout seul...
Salut Guetteur !
Et crève donc, bilboquet à tentacules ! Les nains m'ont roulée dans la farine et je suis furieuse !



Même pas... Pfffff... Il s'enfuit encore ce lâche !... Je sais maintenant où se trouve la voie d'écoulement...

Enfin, Droin a cette fichue hache... Et Bori est heureux...
Encore qu'il ne faudrait pas que ces #@%# nains, aveuglés par leur orgueil, se lancent à l'aveuglette contre Mazog parce qu'armés de Zigilburk !

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le carnet des aventures de Jasp   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le carnet des aventures de Jasp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie - Dans les pas de Bilbo - :: Carnets de Voyage :: Allers et Retours-
Sauter vers: