Confrérie - Dans les pas de Bilbo -

Lotro - serveur Sirannon - Confrérie RP d'Estel, réservée aux nains et aux hobbits. Comme Bilbon Sacquet, leurs Petits-Pas peuvent les amener dans les plus grandes aventures !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tout ce que nous devons décider, c'est que faire du temps qui nous est imparti...

Nos meilleurs vœux à tous les Petits pas.Que vos poils poussent drus et épais, que ce soit sur les pieds ou en barbe !

Partagez | 
 

 Nains et Naines

Aller en bas 
AuteurMessage
Solitar
Seigneur et modérateur
Seigneur et modérateur
avatar

Masculin Messages : 63
Date d'inscription : 05/08/2014
Emploi/loisirs : Gardien des runes - Historien

MessageSujet: Nains et Naines    06/08/14, 11:51 am

Les nains et les naines.

"Aulë fit d'abord un Nain, l'aîné de tous, et après il en fit six autres, les Pères de leur race ;
Puis Aulë prit les Sept Nains et les étendit pour qu'ils reposent sous la pierre dans des endroits très profonds ;
aux cotés de chacun il étendit sa compagne, excepté pour l'aîné, qu'il laissa seul." (Durin)
[ Histoire de la Terre du milieu : Livre XI, Chapitre XIII : Les Naugrim et les Edain]

"Iluvatar donna une compagnie féminine à chacun des Nains ; et parce qu'il ne voulait pas modifier le travail d'Aulë, et qu'Aulë n'avait fait que des êtres masculins, alors les femmes des Nains ressemblent à leurs hommes plus que toutes les autres races."  
[ Histoire de la Terre du milieu : Livre XI, Chapitre XIII : Les Naugrim et les Edain]

"Les Naugrim hommes et femmes portent la barbe dès leur naissance, leurs femmes ne pouvaient donc pas non plus être discernées par ceux des autres races, que ce soit au niveau de leurs traits, de leur démarche, de leur voix ni par aucun moyen hormis celui-ci : elles ne partaient pas en guerre, et hormis pour la plus extrême nécessité, ne quittaient pas leurs salles et appartements profonds.
Il est dit, aussi, que leurs femmes étaient peu et qu'à part leurs rois et leurs dames, peu de Nains se mariaient ; pour cette raison leur race s'accroissait lentement et à présent diminue."
[ Histoire de la Terre du milieu : Livre XI, Chapitre XIII : Les Naugrim et les Edain]

"C'est à cause du faible nombre de femmes parmi eux que le peuple des Nains s'accroît si lentement et est en péril quand ils n'ont pas d'habitations sûres.
Car les Nains ne prennent qu'un époux ou épouse au cours de leur vie et sont jaloux de leurs droits, comme en toute chose.
Le nombre de Nains qui se marient est en fait inférieur à un tiers car les femmes ne prennent pas toutes un mari : certaines n'en désirent pas ; d'autres en désirent un qu'elles ne peuvent avoir et, donc, n'en auront pas d'autre.
Comme pour les hommes, nombreuses sont celles qui ne souhaitent pas se marier, étant absorbées par leurs créations."
[Le Seigneur des Anneaux : Annexe A, Section IV : Le peuple de Durin]

" Dís était la soeur de Thráin II. C'est la seule Naine nommée dans ces histoires.
Il est dit par Gimli qu'il y a peu de Naines, probablement pas plus du tiers de la population totale.
Elles vont rarement à l'étranger, hormis en cas de grand besoin ;
elles sont en voix et en apparence, et en vêtements si elles doivent voyager, si semblables aux Nains que les yeux et les oreilles des autres peuples ne peuvent les distinguer.
C'est ce qui a donné parmi les Hommes l'idée idiote qu'il n'y avait pas de Naines, et que les Nains ‘‘naissaient de la pierre’’."
[Le Seigneur des Anneaux : Annexe A, Section IV : Le peuple de Durin]

"Elles sont rarement citées dans les arbres généalogiques car elles rejoignent la famille de leur mari.
Mais si un Nain a plus de 110 ans de moins que son père, c’est généralement qu’il a une sœur aînée.
Dís, la sœur de Thorin, n’est citée que grâce à la vaillance de ses fils Fili et Kili pour protéger Thorin II.
L’affection pour les enfants de sa sœur était commune à tous les peuples au cours du troisième âge, mais était moins forte pour les Nains que pour les Humains ou les Elfes.
[ Histoire de la Terre du milieu : Livre XII, Chapitre IX, Section 4 : Le peuple de Durin]

_________________
La fin n'a pas encore été écrite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nains et Naines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie - Dans les pas de Bilbo - :: Archives :: Histoire et éthnologie-
Sauter vers: