Confrérie - Dans les pas de Bilbo -

Lotro - serveur Sirannon - Confrérie RP d'Estel, réservée aux nains et aux hobbits. Comme Bilbon Sacquet, leurs Petits-Pas peuvent les amener dans les plus grandes aventures !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La révolution des images des Petits-Pas ... Pour tous ! - Cliquez... Admirez !
Tout ce que nous devons décider, c'est que faire du temps qui nous est imparti...

Partagez | 
 

 Carn Dum La forteresse du Roi-Sorcier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasp Forest
Seigneur
Seigneur
avatar

Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2014
Emploi/loisirs : Chasse - Exploration

MessageSujet: Carn Dum La forteresse du Roi-Sorcier   09/04/17, 06:31 pm

La forteresse du Roi-Sorcier

Autant Urugarth est laid et sale, ramassis de masures construites sans ordonnance parmi des ruines, au milieu des déchets et dans la puanteur des êtres immondes qui y résident, autant Carn Dum force le respect.



J'ai longtemps hésité à y aller.
Mon équipe de solides coéquipiers s'était dispersée. J'y connaissais mon rôle, ma place. Je savais qu'ils protégeaient mes arrières...
J'ai fait une ou deux tentatives avec des rencontres de passage. Catastrophiques dès l'arrivée sur place. Foncer n'importe comment sans prendre le temps de regarder n'est vraiment pas ma manière de combattre. Je les ai immédiatement quittés.
Ce lieu est impressionnant. Il mérite d'être exploré pas à pas.

Et puis, un jour, avec maitre Zkroin et damoiselle Jolyfleur, nous y sommes allés.
A 3 aventuriers tournant autour du niveau 55, il a fallu être très stratégique. En 2h30, nous n'avions parcouru que le quart de la forteresse. Mais c'était un vrai défi, un vrai plaisir...
C'était donc faisable ! En prenant le temps, beaucoup de temps...

J'ai longtemps hésité à faire le compte-rendu de cette aventure.
Je ne peux pas dire que c'était une expédition de la Confrérie. Nous n'étions que 2 combattants assistés d'un lynx. Niveau 58.
Mais quelle expérience !
Nous y avons passé 3 jours, une bonne quinzaine d'heures de combats...



Dès l'entrée, on ressent la menace du site. Les tours aux pointes acérées, un énorme troll en armure entouré d'ourouks puissants... Et ce ciel ...

La vue de ce que nous avons devant nous nous pousse vers une voie qui descend sur notre gauche vers des huttes en bois.
Commençons doucement. Nous sommes fort peu.
La stratégie est simple mais essentielle. Isoler les cibles. Le lynx ira au contact, mes flèches cibleront sa cible, mon compagnon assurera les soins et la défense rapprochée. Les pièges limiteront les surprises.

Les premiers contacts sont rudes. Évidemment, en face, ils ne sont que rarement seuls...
Le mini-groupe prend ses marques. Le lynx fait merveille, mes pièges en retardent suffisamment quelques uns et la mort passe par la pointe de mes flèches. Heureusement que mon compagnon sait soigner et se défendre cependant !

Et nous avançons pas à pas, en longeant les murs, anticipant autant que possible chaque combat.
Nous observons les lieux, explorons chaque recoin.
Que cette forteresse est belle dans sa noirceur ! Quel défi archéologique que ces constructions de pierre construites sur des plates formes reposant sur d'immenses piliers de bois. Quels arbres ont pu fournir ces énormes troncs ?



En bas, les huttes de la piétaille et des esclaves.
En haut, leurs maîtres dans leurs beaux quartiers de pierre.
Et, là-bas, dominant le tout, la Forteresse du seigneur de tous. Autrefois, le Roi-sorcier. Aujourd'hui, Mordirith.

       -        

Nous éliminons sans pitié les ourouks et les montagnards traitres à leur peuple.
Nous écrasons avec un peu de regret les petits êtres du Peuple pâle, si soumis qu'ils défendent leurs tortionnaires. Ils refusent la liberté que nous offrons aux esclaves et nous opposent leur maigre force.

Le bas-quartier étant assaini, nous tentons de gagner les niveaux supérieurs.
C'est un vrai dédale. Des grilles ferment les accès.

Nous trouvons un passage... qui nous mène aux quartiers des trolls !
Bon sang ! Y en a combien ? Ils en ont fait l'élevage ou quoi ?
" Tiens, j'ai faim, moi ! "
Ma besace est pleine, nous sommes cachés dans un recoin. Je sors une grosse tourte aux rognons.
Et mon compagnon demande : "comment parviennent-ils à nourrir tout ce monde ?"
...
Argh ! ... Des tombereaux chargés de cadavres trainent près des feux...
Finir en méchoui pour troll...
Nous n'avons plus faim tout à coup. La tourte retourne dans le sac. Une pomme suffira.

Bon. je vous la fais courte. Un troll, c'est gros mais bête. Très bête !
On l'asticote un peu et il fonce sur vous comme un bourrin ( tiens, comme mes rencontres de passage ? ) et il fonce droit dans notre embuscade !
je suis très forte pour asticoter. Et je fuis vite, hi hi !  Au bout : pièges, crocs de lynx, épée tranchante et flèches vibrantes...
Bref, au son des tambours, accumulation de gros tas de chair molle sur le chemin... Avec quelques cadavres d'angmarim pour colorer le paysage.

Une heure plus tard... Zut ! C'est un cul de sac.
Mais nous avons récupéré une clef sur un gorthorog !

Nous profitons des feux des trolls pour nous reposer un peu. Et manger, enfin !
Nous nous sommes habitués à l'odeur. Ce ciel changeant zébré d'éclairs est étrange.
Je jette un os de poulet dans l'eau verte qui s'écoule en bas. Il fond !
"Ouh la !!!. Restons à la bière, mon amie !"

Après quelques recherches, et quelques sentinelles ourouks abattues pour se remettre en forme, nous trouvons la grille correspondant à la clef.
C'est celle des égouts !
Un troll portait sur lui la clef d'un endroit où il lui est impossible de s'y glisser ?
Et, pour monter, il faut descendre ? C'est d'un logique !!
" Arrête de râler !"
- " j'aime pas les limaces !"
Ces égouts sont écœurants et même les piliers ont l'air de visages grimaçants.



Je devais avoir à peu près la même tête après ma première rencontre avec Helchgam... Fichue pieuvre !

Le troisième essai fut le bon.



Nous avions beaucoup couru, vidé beaucoup de fioles de potions, perdu la moitié de nos provisions qui étaient détrempées et avalé toute notre bière !
Nous étions épuisés, endoloris et... contrariés.

"J'ai faim..."

Heureusement, la caverne permettait d'accéder aux bas étages de la forteresse : le garde-manger des Angmarim.
Ventre affamé n'a pas d'oreille... ni d'hésitation !

- " A mort !"

" A table ! "
- " A la nôtre !!! "


      -      

Après un repos bien mérité, le ventre rempli, les besaces et les gourdes pleines, nous sommes repartis le cœur vaillant.

Que c'est beau ! Les flammes bleues menant au repère de morrovals, la démarche de ces grands oiseaux de mauvais augure...  
Je les envie presque... Nains ou hobbits, nous sommes moins élégants.



Nous visitons  le Quartier des Duvardain, ( et une B.A, une ! ), ceux des angmarim, l'esplanade.
Bizarre, le gros troll de l'entrée nous semble un adversaire facile...
Adieu cargûls et sorcières !  Allez rôtir en enfer !

Nous y sommes. Enfin !
Nous entrons dans le Château du Roi-Sorcier, la gorge serrée.  



Tout nous a mené là, en ce lieu maudit.
Cela fait 3 jours que nous campons entre trolls et angmarim, que nous nous frayons un chemin au prix de plaies et bosses.
La crainte de ce qui nous attend - Mordirith !
La crainte d'échouer à la toute fin ...

Les couloirs ne sont pas trop laborieux à dégager. Le personnel est limité dans cette bâtisse !
Nous trouvons le balcon d'où le Roi-sorcier harangua ses troupes avant de les envoyer ravager les royaumes des Dúnedain en Eriador,



L'arrivée de maitre Zkroin est providentielle.
Puissant en attaque, inimitable en soin, ce fut grâce à lui que Mordirith fut vaincu !

    -      

Notre tâche est accomplie.
La Forteresse de Carn Dum a été vaincue dans notre style Petits-Pas, avec des aventuriers du niveau et en explorant.
Et, accessoirement, toutes les quêtes et les prouesses ont été validées dans l'expédition.

Ce fut passionnant, difficile, valorisant. De vrais moments de plaisir !
Mais, ne comptez pas sur moi pour y retourner de suite !

_________________
Carpe Diem - Profitez du jour présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Carn Dum La forteresse du Roi-Sorcier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie - Dans les pas de Bilbo - :: Voyages inattendus de la Confrérie :: Expéditions guerrières :: Compte-rendus-
Sauter vers: