Confrérie - Dans les pas de Bilbo -

Lotro - serveur Sirannon - Confrérie RP d'Estel, réservée aux nains et aux hobbits. Comme Bilbon Sacquet, leurs Petits-Pas peuvent les amener dans les plus grandes aventures !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La révolution des images des Petits-Pas ... Pour tous ! - Cliquez... Admirez !
Tout ce que nous devons décider, c'est que faire du temps qui nous est imparti...

Partagez | 
 

 Les Galgals - L' Extinction des Dunedains du Cardolan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kogndûrr
Défenseur de la Confrérie
Défenseur de la Confrérie
avatar

Masculin Messages : 3
Date d'inscription : 22/02/2015
Emploi/loisirs : Armurier et Gardien

MessageSujet: Les Galgals - L' Extinction des Dunedains du Cardolan   09/05/15, 09:17 pm

Le défi de Sambrog

Tout commença lorsque j'entrepris de visiter le plateau du Grand Galgal, arrivé par le chemin proche du camp d'Adso et de la vieille forêt.
Toutes les rumeurs et histoires sur ce peuple disparu, ces Dunedains du Cardolan qui n'ont pu résister à une terrible épidémie ou malédiction...
Cette vision me bouleversa, avec ces cris et ces lamentations.
Puis une voix venue d'outre-tombe s'adressa à moi.
Sambrog lui même m'invita à le défier.

Je m'aventure sur cette terre maudite sans trop de difficultés en écartant tous les dangers sur mon chemin, tout en écoutant cette voix qui me guide devant cette imposante et effrayante porte animée de scènes macabres et de batailles sans cesse en mouvement, ces deux monolithes aux inscriptions étranges. Sans doute celles des Dunedains qui mettaient en garde tous ceux qui voulaient s'y aventurer.

   
* L'entrée du Grand Galgal, repaire de Sambrog le seigneur spectral *

Toujours cette voix, cet appel de Sambrog le seigneur spectral, qui m’entraîne à l'intérieur de son repaire.
L'affronter seul serait du suicide.


L'union des Petits Pas fait la grande force

J'ai constaté et estimé les forces qui servaient Sambrog. Il me fallait constituer un groupe de courageux compagnons,
Je savais où les trouver.
Beaucoup de volontaires chez les Petits-Pas, de la confrérie « dans les pas de Bilbo »...
Et voici une petite communauté prête à explorer et affronter le seigneur spectral des Galgals.

A ma grande surprise, la communauté me désigne comme chef de l'expédition.

Présentation des membres de l'expédition :

Kogndûrr Le chef de l'expédition
Zkroin Le conseiller tactique
Farandole La guérisseuse
Roboin Le chasseur archer
Lotharadoc Éclaireur et Cambrioleur
Mirmig Le combattant champion

Zkroin de par son expérience, nous explique que pour atteindre Sambrog, il nous faudra affronter 2 grands officiers.
Ils protègent l'entrée menant à l'antre de Thadur le nécromancien qui possède la clé du crâne, pour enfin arriver à l'affrontement final contre le seigneur spectral .

Départ de la cantine des gardes à Bree après une copieuse collation.



Notre départ est accompagné du Sénéchal Thorhom qui nous donne quelques conseils pour que l'expédition se déroule au mieux, avec l'esprit des Petits-Pas .
Thorhom nous quittera sur le haut plateau des Galgals Nord.
Je vois notre chère Farandole déjà effrayée de ce qui nous attend. Elle est la moins expérimentée de l'expédition .

Le groupe est en marche et traverse le haut des Galgals Nord pour atteindre le cratère des hauts des Galgals Sud, puis Othrongroth le Grand Galgal, l'un des tertres funéraires les plus anciens et les plus imposants des Edains, là où se trouve le point de rassemblement avec un camp dressé pour les aventuriers de la Terre du Milieu .



Je donne les dernières consignes à mes compagnons, surtout celles où nous devons protéger coûte que coûte Farandole.
Nous sommes prêts et d'un ordre je dis à mes compagnons " En avant ".




Le labyrinthe

Zkroin, notre conseiller tactique, nous informe de ce que nous allons rencontrer
(  nous devons traverser les multiples chemins sinueux du Labyrinthe pour  éliminer les 2 loyaux officiers spectraux de Sambrog ).
Nous ajustons notre armure et vérifions notre équipement. Rien ne manque pour commencer l'exploration de ces dédales sombres et humides.



Ce froid qui nous glace le sang..... sans même une trace de neige ou de glace...



Les premiers combats ne nécessitent pas trop d'efforts. Farandole nous soigne et est confiante en ses talents de guérisseuse.
Avec l'aide de Roboin et de Lotharadoc, nous trouvons le premier officier.
Il n'est pas seul et cela demande réflexion.
Comment attaquer sans trop se mettre en danger avec toutes ces abominations à son service ?

Nous engageons le combat en attirant d'abord les serviteurs.
L'officier spectral ne tarde pas à sentir notre présence et utilise une magie invoquant un nuage empoisonné et conjurant de gros vers géants aux dents acérées.
Les ennemis sont vaincus mais nous sommes encore sous l'effet du poison et des maladies administrées par les abominations.
Nous récupérons nos forces avant de terminer l'exploration du labyrinthe pour trouver l’accès aux prochains officiers .



Nous progressons et atteignons un large escalier qui descend sur une vaste salle sombre et mystérieuse.
Beaucoup d'ennemis nous attendent avec en supplément de féroces molosses et un grand nombre d'archers élites.
La présence de nombreux êtres décharnés ne rassure pas Farandole qui se met subitement à trembloter.
Je la regarde et la serre dans mes bras " Ne soyez pas inquiète Damoiselle Farandole, tout ira bien !" .



Ces derniers officiers sont un spectre combattant et un archer redoutable...

Mais Maitre Zkroin semble satisfait de la tactique utilisée par le groupe.




Thadur le nécromancien

Nous sommes devant l'entrée du repaire de Thardur le nécromancien quand soudain Zkroin nous dit : " Le Labyrinthe d'Othrongroth n'était qu'un avant-goût du Mal qui œuvre !".
Les Petits-Pas se regardent et les regards se croisent.
Mais les hobbits restent calmes et échangent quelques boustifailles, tandis que les nains se tapent d'une bonne poigne l’épaule en rassurant l'autre que tout ira bien .



Nous avançons dans cette atmosphère de puanteur avec toujours ce froid qui endolorit nos muscles.
Rapidement, la première rencontre fait rage.
L’ennemi est plus fort et mieux organisé.
Ils sont en groupe de 3 comprenant un être décharné sorcier accompagné de 2 archers. L'attaque du sorcier est redoutable elle étourdit pendant un bon moment les combattants.
Maître Miming le champion fait tournoyer ses 2 armes, Maître Roboin décoche des flèches meurtrières, Maître Lotharadoc attaque les archers en les surprenant de dos, Farandole joue un air de musique guerrière et des mélodies de soins, Zkroin soutient les membres avec ses soins de maître des runes grâce aux pierres guérisseuses.



La communauté est bien soudée et organisée.
Le gardien provoque et attaque les petits groupes d êtres spectraux, le reste des membres de l'équipe jouent leur rôle à la perfection.
La grande salle est rapidement nettoyée quand soudain des lueurs apparaissent aux points opposés de la salle.
Et une voix ténébreuse retentit " êtes-vous à la hauteur d'affronter Thadur ?".

Nous comprenons vite qu'ils nous faut éliminer ces lueurs mais après plusieurs tentatives, elles réapparaissent...
Et cette voix qui nous nargue : " Vous êtes trop lents, abandonnez et fuyez ! "
Zkroin par sa grande sagesse demande à la communauté de se regrouper pour réfléchir à une nouvelle tactique, plus efficace.

Grâce aux conseils de notre tacticien et de Roboin, nous en finissons avec les lueurs et enfin le défi de Thadur est terminé.
Une nouvelle issue s'ouvre sur un large escalier descendant dans les profondeurs nauséabondes, un long passage ténébreux éclairé par une lueur verdâtre émanant des murs qui guide nos pas.



Au bout de la voie, nous apercevons une salle avec Thardur en son centre, le regard sombre et haineux.



Sa main squelettique empoigne fermement son long bâton noir et, de son autre main, il nous fait signe d'avancer.

Maintenant vient le tour du nécromancien de subir les coups des Petits-Pas !

Je regarde mes compagnons en hochant la tête de haut en bas.
Mon regard se fixe sur Farandole, ma main se pose sur son épaule comme pour lui dire " Nous sommes là avec vous et mon bouclier sera votre rempart ", puis, en désignant la cible à mes compagnons suivi d'un cri de guerre Nain, nous chargeons Thardur le dépouilleur .
Thadur lance immédiatement l'assaut à notre approche en utilisant tout son art de la nécromancie, des rayons verts drainant notre énergie vitale, des coups dévastateurs et étourdissants.
Des boucliers d'énergie le protégent des coups les plus brutaux de Mirmig le champion et des flèches de Roboin.
Il invoque aussi des serviteurs spectraux et autres abominations pour nous désorienter et provoquer la panique, mais les douces mélodies de Farandole calment nos esprits et nos corps torturés par cette magie noire.
Elle nous donne la force de briser la dernière défense de Thardur et de le vaincre.
La clé du crâne est à nous !


Sambrog le seigneur spectral

La communauté se prépare à entrer de nouveau dans les profondeurs du Grand Galgal.

                 

Une fois encore, nous descendons dans les ténèbres par ce grand escalier qui débouche sur une vaste salle éclairée par des braseros et qui nous semble, par ses bas reliefs et ses tapisseries anciennes, abriter un grand secret.
Tout est si calme.....
Nous montons l'escalier prudemment.
Roboin nous fait signe de nous arrêter et d'écouter.
Une voix approche.
Elle ne se fait pas discrète et nous nous interrogeons sur ce langage ancien et oublié depuis longtemps.....
Nous ne reculerons pas face à cet ennemi, un être des Galgals ancien accompagné d'archers.
Le combat s'engage contre ces ennemis de force supérieure qui nous opposent une farouche résistance.

Finalement, la voie est libre et nous continuons à monter puis à descendre.
Et nous nous retrouvons face à une porte imposante aux significations distinctives, symboles runiques de protections, et aux horribles cadavres suspendus.
Une étrange serrure attire notre attention...
Sans aucun doute, il nous faut utiliser la clé du crâne.



La porte s'ouvre dans un fracas macabre. Un courant de vapeur glaciale verdâtre et puante, emporte avec lui des cris venus d'outre-tombe.
Nous avançons le long du couloir obscur à peine éclairé par nos torches qui ont du mal à percer les ténèbres.
Ce que nous voyons lors de notre première rencontre nous fait froid dans le dos.
L'ennemi est de force élite et en bon nombre, les êtres spectraux anciens ont une aura de froid, et bien-sur, ils sont toujours accompagnés d'archers qui nous paraissent beaucoup plus cruels et habiles à décocher des flèches aux effets dévastateurs...



La communauté à acquis de l'expérience durant tous ces combats victorieux.
Le moral endurci et l'encouragement de chacun fait de nous " les Petits-Pas ", un groupe déterminé à mettre fin au mal qui depuis trop longtemps demeure dans les Galgals ".
Même Damoiselle Farandole ne tremblote plus face à l'ennemi ".

                                   

De nombreux affrontements couronnés de victoires nous ont menés à notre but principal qui est de mettre fin au règne de Sambrog.
Il a connu la peur peut être pour la première fois, mais aussi la dernière, après notre passage purificateur !


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Galgals - L' Extinction des Dunedains du Cardolan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie - Dans les pas de Bilbo - :: Voyages inattendus de la Confrérie :: Expéditions guerrières :: Compte-rendus-
Sauter vers: