Confrérie - Dans les pas de Bilbo -

Lotro - serveur Sirannon - Confrérie RP d'Estel, réservée aux nains et aux hobbits. Comme Bilbon Sacquet, leurs Petits-Pas peuvent les amener dans les plus grandes aventures !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La révolution des images des Petits-Pas ... Pour tous ! - Cliquez... Admirez !
Tout ce que nous devons décider, c'est que faire du temps qui nous est imparti...

Partagez | 
 

 Les Galgals - Les petits pas dans le Grand Galgal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thorhom
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 15/09/2014
Emploi/loisirs : Gardien

MessageSujet: Les Galgals - Les petits pas dans le Grand Galgal   03/02/15, 01:47 pm

A la demande de Maître onstock, certains d'entre nous avaient répondu présent pour une expédition dans le tertre d'Othrongroth...en voici le récit

Le hobbit était assis dans un fauteuil. Il était seul dans la cantine de Bree. Il avait l’air sombre comme si quelque chose le préoccupait. Et pour cause…
Ce soir, il s’aventurerait dans le Grand Galgal….
Connaissez-vous quelqu’un qui puisse s’aventurer dans ce tertre sans trembler ?



Sauf peut–être Maitre Zkroin ???

Le Maitre des runes fit son entrée, lui aussi il avait l’air soucieux… Même s’il avait déjà connu maintes aventures et certainement des adversaires beaucoup plus féroces.
Mais il savait que le Grand Galgal vous réservait toujours d’étranges et puissantes surprises… Alors oui..ce soir.. Le nain était soucieux.

Le nain s’approcha.
- «  Bonsoir Maitre Onstock » dit-il
- «  Ah ! maitre Zkroin… Quelle joie et quel soulagement que de vous savoir à nos cotés ce soir… » lui répondit le cambrioleur
- « Merci Onstock...  Des nouvelles de nos compagnons ? »
- «  Ils ne devraient pas tarder à arriver »

La porte de la cantine s’ouvrit, un nain roux aux cheveux et à la barbe tressée fit son entrée
- « Bien le bonsoir mes amis »
- «  Bonsoir maitre Thorhom » répondit le Hobbit «  Quel plaisir de vous voir !...vous et votre écu protecteur.»
Je m’inclinais respectueusement face au sieur Oradoc

Quelques instants plus tard, la porte s’ouvrir de nouveau…
- «  Coucou les amis » lança une petite voix fluette.
Jolyfleur venait de faire son entrée… Elle était vêtue d’une robe digne des plus belles fêtes elfiques de L’Ered Luin… !!!
- «  Cher cousine » lança onstock «  Vous ne comptez pas vous joindre à nous dans cette tenue ? »
La petite Jolyfleur tira la langue à  Maître Onstock et alla se changer s’engonçant dans une armure plus digne du combat, mais toute aussi élégante..
- «  Maitre Hundoin nous retrouvera porte ouest » dis-je
- «  Alors en route Compagnons !»  lança fièrement Maitre Onstock …

Nous sautâmes sur nos montures et cheminâmes fièrement dans les rues de Bree en direction de la porte ouest et de notre rendez-vous...
Les badauds s’écartaient pour laisser passer les quatre cavaliers Petits-Pas.
Cependant, nos deux cambrioleurs au regard perçant découvrirent très vite que nous étions suivis…... Un grand-gens à l’allure étrange et sombre, nous filait le pas… Qui pouvait-il être ? Que voulait-il ?

Maitre Hundoin était au rendez-vous, nous le saluâmes et nous jetâmes un regard à l’étranger qui ne cessait de suivre les mouvements de Maitre Zkroin.  Que pouvait-il vouloir de Maitre Zkroin ?
Afin de semer le pauvre bougre, nous étrillâmes nos montures en direction de la passe des Galgals.

Nous nous enfilâmes dans la passe, l’étranger toujours à nos trousses. Lorsque soudain, surgit de nulle part, un énorme Bargheist sauta sur le cavalier et le projeta hors de sa monture.
Nous ne retrouvâmes aucune trace du personnage, ni de sa monture lors de notre chemin de retour….

A notre arrivée sur place, maître Onstock nous expliqua la stratégie qu’il comptait appliquer en cas de rencontres.
- «  les hobbits profiteront de leur capacité à se déplacer furtivement pour découvrir les lieux et serviront d’éclaireurs. En cas de danger, nous frapperons l’ennemi et tacherons de lui appliquer de lourds dégâts. Maître Hundoin et maître Thorhom devront de suite charger l’ennemi afin de le clouer sur place dans un déluge de coups (et aussi pour prendre les claques et les tornioles à la place des autres). Enfin Maitre Zkroin se chargera de protéger nos arrières et distillera les soins si besoin »

Méthode simple, claire…mais serait-t-elle efficace ??



Nous entrâmes dans Othrongroth, nos deux cambrioleurs profitèrent des sombres recoins pour se fondre dans l’ombre et se faire discrets… trop discrets parfois, puisque à de multiples reprises nous les avons perdus de vue.



Les deux Hobbits se montrèrent à la hauteur de leur tache…



Et les deux nains assénaient des coups à défoncer le sol.



Le groupe visita tous les recoins du labyrinthe, et, grâce aux soins de l'efficace maitre Zkroin, personne ne fut gravement blessé.



Enfin, nous parvînmes malgré les embûches jusqu’au tombeau des deux premiers serviteurs du mal.  

                   

Le premier vrai défi du Grand Galgal fut relevé avec succès. Notre petite équipe avait combattu vaillamment.

Il nous fallait maintenant vaincre Thadur le dépouilleur, Premier lieutenant de Sambrog.



Un nouveau défi pour notre petit groupe hétéroclite.

Après avoir rencontré quelques adversaires belliqueux, nous eûmes un peu de mal à coordonner nos attaques face aux lumières des galgals.
Les gardiens nains étaient irrésistiblement attirés par ces êtres brillants comme des joyaux...
Les cambrioleurs hobbits se glissaient dans les ombres, et se retrouvaient face à des squelettes accompagnés de bargheists, les mettant en difficulté...

Mais maitre Zkroin poussant de sa grosse voix un cri de ralliement, ramena la coordination et la raison à l'équipe.
Enfin, à force de persévérance, nous prîmes le dessus sur toutes les lumières  



Thadur le nécromancien était enfin à notre portée.



Malgré ses artifices, Thadur ne put contrer nos attaques incessantes et il dut s’incliner face à notre compagnie.



Deuxième défi réussi pour les petits pas.



Il nous restait donc l’ultime rencontre… Sambrog ! Cette rencontre serait la plus difficile de toute.
Il fallait d'abord récupérer quelques forces.
Les hobbits avaient faim, les nains avaient soif...
Jolyfleur rouspétait après notre rythme rapide. Elle n'avait pas pu protéger sa tenue qui s'était fort abimée. Il lui fallait en changer !
Ce fut un moment de pause agréable au camp des elfes. La pluie étant au rendez-vous, ils nous prêtèrent leur tente.



Les deux cambrioleurs, les deux gardiens et le maitre des runes s'engagèrent dans le repère du terrible Être Spectral.
Il fallut affronter d'abord sa garde rapprochée, allumer des brasiers, explorer, revenir sur ses pas, trouver finalement l'accès sans craindre une attaque à revers.



Enfin, il est là...
Cela fait plus de trois heures que les Petits-Pas combattent ensemble. La coordination, la confiance, la détermination, sont au maximum.
Quelle satisfaction déjà d'en être  arrivé là !

               

Sambrog réagit promptement face à la menace que nous représentions. Il frappait vite et fort.
Le fourbe avait plus d’un sale tour dans son sac.  Quand il ne crachait pas sur nous ses miasmes de gaz nauséabonds, il faisait appel à quelques esprits cruels afin de les vampiriser et d’en aspirer la force vitale…et restaurer ainsi sa santé…
Nous dûmes vite trouver à chacune de ses attaques une parade précise.
Tantôt les cambrioleurs s’occupaient des esprits pendant que Maitre Hundoin et moi-même tenions en échec Sambrog (tout en prenant des tartes et des marrons à la pelle .. .dur métier que celui de gardien…).
Tantôt Maitre Zkroin contrait les volutes de gaz par des soins prodigués à distance. Les urnes de soin tournaient à plein régime..



Ce combat fut terrible pour les deux camps, mais l’issue devait pencher vers le camp des Peuples Libres.

Nous sortîmes tranquillement, refaisant le chemin parcouru, fiers et heureux d’avoir fait (ou refait) le défi du grand Galgals…



Et comme toutes les histoires des Petits-Pas...celle-ci s’acheva une pinte de bière à la main avec des rires et des chansons.

                       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Galgals - Les petits pas dans le Grand Galgal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie - Dans les pas de Bilbo - :: Voyages inattendus de la Confrérie :: Expéditions guerrières :: Compte-rendus-
Sauter vers: